Accueil > Blog > Voyage de Tashigaon à Kouma

Voyage de Tashigaon à Kouma

Le 7 avril 2023

Num, Seduwa, Tashigaon, ces villages se ressemblent avec leurs décharges sauvages qui vont mériter une réflexion sur notre engagement environnemental.

Il neige beaucoup ce printemps, nous y sommes confrontés dès 3 000 m. En altitude, elle recouvre les déchets et il est quasi impossible de déneiger pour ramasser les détritus, notamment dans les camps d’altitude au-dessus de 5 000 m. L’opération sur les Annapurna atteindra difficilement les 1 200 kg. Je réfléchis donc à réorienter une partie de notre engagement et de nos fonds vers ces villages que nous venons de traverser et dans lequel jeter les déchets dans la nature fait partie de la culture locale. Mobiliser une vingtaine de jeunes porteurs, dont ceux qui nous accompagnent jusqu’au camp de base, leur assigner comme mission de nettoyer les chemins et de structurer les décharges sauvages, en tout cas les concentrer en un seul endroit avec trois zones : déchets de verre, déchets en métal et déchets brûlables. Les rémunérer à la juste valeur de ce travail, les inciter à ne plus jeter. A suivre en fonction de l’actualité pollution sur les différents camps du Makalu.

Il neige donc régulièrement. Habituellement, à cette époque de l’année, les forêts de Rhododendrons sont en fleurs, mais, cette année, la neige recouvre le paysage, les Rhododendrons refusent de fleurir, il est trop tôt, nous disent-ils. Il faudra repasser pour traverser ces forêts en fleurs. On parle bien de forêts, là où en Europe, les Rhododendrons sont des plantes. Ici, ils sont à la dimension des lieux, ce sont des Rhododendrons himalayens.

Nous croisons de nombreux temples sur le chemin et respectons le sens de circumambulation. Au détour dans les villages ou les maisons, sur le chemin, nous croisons une multitude d’enfants qui se rient du froid, de la pluie et du temps qui passe. Ils vivent pleinement l’instant présent, jouissant de ce que la nature leur offre comme terrain de jeu.

Népal Baby – Himalayan clean up 2023
Décharge sauvage_1 – Himalayan clean up 2023
Décharge sauvage_2 – Himalayan clean up 2023
détails décharge – Himalayan clean up 2023
Rhododendrons – Himalayan clean up 2023
Temples – Himalayan clean up 2023
Famille – Himalayan clean up 2023
Jeune garçon_sourire népalais – Himalayan clean up 2023
Jeune fille – Himalayan clean up 2023

3 réponses à “Voyage de Tashigaon à Kouma”

  1. Willy dit :

    Slt Boss
    Les photos sont magnifiques surtout celle des p’tit gamin qui on l’air super heureux malgré la vie rude qu’ils doivent vivre .
    Une question : les photos des décharges c’est déjà des zones prévu à cette effet ou c’est ton équipe qui as déjà rassembler a différents endroits ?
    ✊✊ C’est top ce que tu fais avec ta team

  2. jacques Sanson dit :

    Bonjour Luc ,
    Bonjour Luc
    1 ère visite : je ne savais où tu en étais dans ton périple …
    Photos sublimes
    Mes plus vifs encouragements y compris pour la pédagogie du tri des déchets …
    Bon courage
    Jacques

  3. Frérot dit :

    Merci du partage… ces photos d’enfants Népalais sont vraiment sympa. Espérons que la neige ne sera pas un frein à ta progression.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading...